« Tenir le Coup »

Une photographie de deux frères mangeant leur dîner à environ 800 pieds sous le niveau de l’eau. Ceci démontre les conditions difficiles auxquelles les mineurs devaient faire face dans les mines. © John Mailer / Office national du film du Canada. Photothèque / Bibliothèque et Archives Canada
Pour la semaine du lundi le 11 juin 2021

Le 11 juin 1925, des policiers d'une compagnie minière tuent le mineur William Davis au cours d'un affrontement à Waterford Lake, en Nouvelle-Écosse. Cet événement voit culminer les tensions entre les compagnies minières et les mineurs, qui ont déclenché une grève pour obtenir de meilleures conditions de travail et la reconnaissance de leur syndicat.

Après la formation de la General Mining Association par des investisseurs britanniques pendant la première moitié du XIXe siècle, des mines de charbon ouvrent autour de Sydney, en Nouvelle-Écosse. Dès 1873, huit compagnies minières sont en activité. Les ouvriers entreprennent de se regrouper en syndicats locaux pour obtenir de meilleures conditions d’emploi, notamment en ce qui concerne la sécurité et la rémunération liée au coût de la vie. Peu de temps après, les mineurs forment le district 26 de la United Mine Workers of America, regroupement syndical dont s’est inspirée l’unité ouvrière.

Le rythme de la production industrielle ralentit au début des années 1920, avec la fin de la Première Guerre mondiale, alors qu’une récession mondiale gagne le Canada. Comme mesure pour contenir ses dépenses, au début de 1925, la British Empire Steel Corporation (Besco) réduit les salaires, prolonge les heures de travail et met fin au crédit dans les magasins de la compagnie. Les membres du district 26 vont s’opposer à ces mesures. En mars, le vice-président de la Besco, John McLurg, déclare : « C’est nous qui détenons toutes les cartes … un jour ou l’autre, ils seront obligés de venir à nous … ils ne pourront pas "tenir le coup" ». Cette phrase est reprise comme devise par les grévistes pour décrire leur capacité à endurer les difficultés à long terme qui découlent du travail dans les houillères. Le 4 juin, la Besco refuse de négocier de nouvelles conditions avec un arbitre et le représentant syndical. Les mineurs réagissent avec détermination.

Le 11 juin, les mineurs arrivent à la centrale électrique de New Waterford pour demander aux travailleurs de la centrale de se joindre à leur grève, dans un geste de solidarité. Cependant, des policiers de la compagnie sont sur les lieux lorsque les mineurs tentent d’entrer. Un violent affrontement s’ensuit. Les policiers tirent sur les mineurs, et Davis est abattu. Les mineurs réagissent en allumant des incendies et en pillant les magasins de la compagnie. Pour rétablir l’ordre, le procureur général de la Nouvelle-Écosse, Joseph O’Hearn, fait appel aux forces militaires canadiennes. Bien que la police porte des accusations contre un policier pour le meurtre de Davis, les tribunaux rejettent l’affaire, faute de pouvoir identifier avec certitude l’auteur du geste meurtrier.

L'année suivante, les mineurs refusent de travailler le 11 juin, journée que le district 26 dénomme le Davis Day (jour de Davis). Aujourd’hui appelée le Miners’ Memorial Day (jour du souvenir des mineurs), cette journée rend hommage aux hommes qui sont morts dans les mines, et à ceux qui ont « tenu le coup ».

Les grèves dans les houillères de Nouvelle-Écosse entre 1922 et 1925 sont désignées un évènement historique national. La Commission des lieux et monuments historiques du Canada (CLMHC) conseille le gouvernement du Canada sur la commémoration d’événements historiques nationaux qui évoquent des moments, épisodes, mouvements ou expériences significatifs dans l’histoire du Canada.

Le Programme national de commémoration historique repose sur la participation des Canadiens afin d’identifier les lieux, les événements et les personnages d’importance historique nationale. Tous les membres du public peuvent proposer un sujet afin qu’il soit étudié par la Commission des lieux et monuments historiques du Canada. Pour de plus amples informations sur le processus de présentation d’une demande de désignation, consultez la page suivante : https://www.pc.gc.ca/fr/culture/clmhc-hsmbc/ncp-pcn

Juin est le Mois national de l’histoire autochtone. Apprenez-en davantage sur la diversité des histoires et des cultures des Peuples Autochtones en consultant les articles sur Skmaqn-Port-la-Joye-Fort Amherst, Francis Pegahmagabow (1889–1952), Wii Niisł Puuntk : matriarche gitga’at de Hartley Bay, et Tisser son identité : la vannerie nlaka’pamux.